Rechtsprechung
   EGMR, 13.01.2009 - 33750/03   

Sie müssen eingeloggt sein, um diese Funktion zu nutzen.

Sie haben noch kein Nutzerkonto? In weniger als einer Minute ist es eingerichtet und Sie können sofort diese und weitere kostenlose Zusatzfunktionen nutzen.

| | Was ist die Merkfunktion?
Ablegen in
Benachrichtigen, wenn:




 
Alle auswählen
 

Zitiervorschläge

https://dejure.org/2009,58189
EGMR, 13.01.2009 - 33750/03 (https://dejure.org/2009,58189)
EGMR, Entscheidung vom 13.01.2009 - 33750/03 (https://dejure.org/2009,58189)
EGMR, Entscheidung vom 13. Januar 2009 - 33750/03 (https://dejure.org/2009,58189)
Tipp: Um den Kurzlink (hier: https://dejure.org/2009,58189) schnell in die Zwischenablage zu kopieren, können Sie die Tastenkombination Alt + R verwenden - auch ohne diesen Bereich zu öffnen.

Volltextveröffentlichung

 
Sortierung



Kontextvorschau





Hinweis: Klicken Sie auf das Sprechblasensymbol, um eine Kontextvorschau im Fließtext zu sehen. Um alle zu sehen, genügt ein Doppelklick.

Wird zitiert von ... (13)

  • EGMR, 01.06.2010 - 22978/05

    Recht auf ein faires Strafverfahren (Fortwirkung von Verstößen gegen die

    Zum anderen ist dem Beschwerdeführer gegebenenfalls eine Entschädigung zuzuerkennen (siehe Vladimir Romanov, a.a.O., Rdnr. 79, und sinngemäß Aksoy, a.a.O., Rdnr. 98, und Abdülsamet Yaman ./. Türkei, Individualbeschwerde Nr. 32446/96, Rdnr. 53, 2. November 2004 (beide im Zusammenhang mit Artikel 13)) oder er muss zumindest die Möglichkeit haben, eine Entschädigung für den Schaden zu beantragen und zu erlangen, den er infolge der Misshandlung erlitten hat (vgl. sinngemäß Nikolova und Velichkova, a.a.O., Rdnr. 56 (betreffend einen Verstoß gegen Artikel 2); Çamdereli, a.a.O., Rdnr. 29; und Yeter ./. Türkei, Individualbeschwerde Nr. 33750/03, Rdnr. 58, 13.
  • EGMR, 13.11.2012 - 10865/09

    MOCANU AND OTHERS v. ROMANIA

    Deuxièmement, le requérant doit le cas échéant percevoir une compensation (Vladimir Romanov, précité, § 79, et, mutatis mutandis, Aksoy, précité, § 98, et Abdülsamet Yaman c. Turquie, no 32446/96, § 53, 2 novembre 2004 (ces deux arrêts dans le contexte de l'article 13)) ou, du moins, avoir la possibilité de demander et d'obtenir une indemnité pour le préjudice que lui a causé le mauvais traitement (comparer, mutatis mutandis, Nikolova et Velitchkova, précité, § 56 (concernant une violation de l'article 2), Çamdereli, précité, § 29, et Yeter c. Turquie, no 33750/03, § 58, 13 janvier 2009).
  • EGMR, 05.07.2011 - 11273/05

    CSIKI c. ROUMANIE

    Dans de telles affaires, la Cour a jugé que, en l'absence d'une enquête pénale effective susceptible de mener à l'identification et à la punition des responsables, le simple octroi de dommages et intérêts à la suite d'un constat de violation de l'article 2 de la Convention ne suffisait pas à retirer à la personne concernée la qualité de victime (Nikolova et Velitchkova c. Bulgarie, no 7888/03, §§ 55-56, 20 décembre 2007, et Yeter c. Turquie, no 33750/03, § 58, 13 janvier 2009).
  • EGMR, 11.04.2019 - 38089/12

    SARWARI ET AUTRES c. GRÈCE

    Deuxièmement, le requérant doit, le cas échéant, percevoir une compensation (Vladimir Romanov c. Russie, no 41461/02, § 79, 24 juillet 2008) ou, du moins, avoir la possibilité de demander et d'obtenir une indemnité pour le préjudice que lui a causé le mauvais traitement (comparer, mutatis mutandis, Nikolova et Velitchkova c. Bulgarie, no 7888/03, § 56, 20 décembre 2007 (concernant une violation de l'article 2 de la Convention), Çamdereli c. Turquie, no 28433/02, § 29, 17 juillet 2008, Yeter c. Turquie, no 33750/03, § 58, 13 janvier 2009, et Gäfgen, précité, § 116).
  • EGMR, 17.01.2012 - 12294/07

    ZONTUL c. GRECE

    Deuxièmement, le requérant doit le cas échéant percevoir une compensation (Vladimir Romanov, précité, § 79 et, mutatis mutandis, Aksoy c. Turquie, 18 décembre 1996, § 98, Recueil des arrêts et décisions 1996-VI et Abdülsamet Yaman c. Turquie, no 32446/96, § 53, 2 novembre 2004 (ces deux arrêts dans le contexte de l'article 13)) ou, du moins, avoir la possibilité de demander et d'obtenir une indemnité pour le préjudice que lui a causé le mauvais traitement (comparer, mutatis mutandis, Nikolova et Velitchkova c. Bulgarie, no 7888/03, § 56, 20 décembre 2007, (concernant une violation de l'article 2) ; Çamdereli c. Turquie, précité, § 29 ; Yeter c. Turquie, no 33750/03, § 58, 13 janvier 2009 et Gäfgen, précité, § 116).
  • EGMR, 14.10.2008 - 19374/03

    ERDOGAN YILMAZ AND OTHERS v. TURKEY

    [1] An application concerning this incident is currently pending before the Court (application no. 33750/03, Yeter (Yumli) and others v. Turkey).
  • EGMR, 11.10.2011 - 7823/06

    STIHI-BOOS c. ROUMANIE

    Dans de telles affaires, la Cour a jugé que, en l'absence d'une enquête pénale effective susceptible de mener à l'identification et à la punition des responsables, le simple octroi de dommages et intérêts à la suite d'un constat de violation de l'article 2 de la Convention ne suffisait pas à retirer à la personne concernée la qualité de victime (Nikolova et Velitchkova c. Bulgarie, no 7888/03, §§ 55-56, 20 décembre 2007, et Yeter c. Turquie, no 33750/03, § 58, 13 janvier 2009).
  • EGMR, 06.04.2010 - 3076/05

    ARIF CELEBI AND OTHERS v. TURKEY

    An application concerning the circumstances surrounding Mr Yeter's death was examined by the Court in the case of Yeter v. Turkey (no. 33750/03, 13 January 2009).
  • EGMR, 05.05.2015 - 1454/09

    DOICIU c. ROUMANIE

    En se référant à la jurisprudence de la Cour en la matière (Yeter c. Turquie, no 33750/03, § 58, 13 janvier 2009), elle soutient qu'un tel recours ne peut pas être considéré comme effectif dans les cas d'atteintes à l'intégrité physique faites intentionnellement par des policiers - ce qui, selon elle, est le cas dans la présente espèce -, en raison de l'obligation positive pour l'État, découlant de l'article 3 de la Convention, de mettre en place «un système judiciaire efficace» visant à l'identification et la punition des personnes responsables.
  • EGMR, 06.04.2010 - 63101/00

    FLOAREA POP c. ROUMANIE

    Dans de telles affaires, la Cour a jugé que, en l'absence d'une enquête pénale effective susceptible de mener à l'identification et à la punition des responsables, le simple octroi de dommages-intérêts à la suite d'un constat de violation de l'article 2 de la Convention ne suffisait pas à retirer à la personne concernée la qualité de victime (Nikolova et Velitchkova c. Bulgarie, no 7888/03, §§ 55-56, 20 décembre 2007, et Yeter c. Turquie, no 33750/03, § 58, 13 janvier 2009).
  • EGMR, 25.01.2018 - 33349/10

    SIDIROPOULOS ET PAPAKOSTAS c. GRÈCE

  • EGMR, 10.01.2012 - 11014/05

    SERBAN c. ROUMANIE

  • EGMR, 05.06.2018 - 39374/09

    DUB c. RÉPUBLIQUE DE MOLDOVA

Haben Sie eine Ergänzung? Oder haben Sie einen Fehler gefunden? Schreiben Sie uns.
Neu: Die Merklistenfunktion erreichen Sie nun über das Lesezeichen oben.
Sie können auswählen (Maus oder Pfeiltasten):
(Liste aufgrund Ihrer bisherigen Eingabe)
Komplette Übersicht