Rechtsprechung
   EGMR, 16.07.2002 - 29053/95   

Zitiervorschläge
https://dejure.org/2002,48196
EGMR, 16.07.2002 - 29053/95 (https://dejure.org/2002,48196)
EGMR, Entscheidung vom 16.07.2002 - 29053/95 (https://dejure.org/2002,48196)
EGMR, Entscheidung vom 16. Juli 2002 - 29053/95 (https://dejure.org/2002,48196)
Tipp: Um den Kurzlink (hier: https://dejure.org/2002,48196) schnell in die Zwischenablage zu kopieren, können Sie die Tastenkombination Alt + R verwenden - auch ohne diesen Bereich zu öffnen.

Volltextveröffentlichung

  • Europäischer Gerichtshof für Menschenrechte

    CIOBANU c. ROUMANIE

    Art. 6, Art. 6 Abs. 1, Art. 41, Protokoll Nr. 1 Art. 1, Protokoll Nr. 1 Art. 1 Abs. 1 MRK
    Exceptions préliminaires rejetées (non-épuisement des voies de recours internes victime) Violation de l'art. 6-1 du fait de l'absence d'un procès équitable Violation de l'art. 6-1 du fait du refus du droit d'accès à un tribunal Non-lieu à examiner l'art. 6-1 ...

Verfahrensgang

 
Sortierung



Kontextvorschau





Hinweis: Klicken Sie auf das Sprechblasensymbol, um eine Kontextvorschau im Fließtext zu sehen. Um alle zu sehen, genügt ein Doppelklick.

Wird zitiert von ... (8)

  • EGMR, 02.03.2004 - 48102/99

    SABIN POPESCU c. ROUMANIE

    Pour se prononcer sur la question de savoir si le requérant a, dans les circonstances particulières de l'espèce, satisfait à cette condition, il convient de déterminer d'abord l'acte des autorités de l'Etat mis en cause qui fait grief au requérant (voir Ciobanu c. Roumanie, (déc.) no 29053/95, 20 avril 1999).
  • EGMR, 27.10.2009 - 21737/03

    HARALAMBIE c. ROUMANIE

    Pour se prononcer sur la question de savoir si le requérant a, dans les circonstances particulières de l'espèce, satisfait à cette condition, il convient de déterminer d'abord l'acte des autorités de l'État mis en cause qui fait grief au requérant (voir Sabin Popescu c. Roumanie, no 48102/99, § 58, 2 mars 2004 et Ciobanu c. Roumanie, (déc.) no 29053/95, 20 avril 1999).
  • EGMR, 16.11.2006 - 58472/00

    DIMA c. ROUMANIE

    Au vu de cette conclusion, la Cour n'estime pas nécessaire d'examiner de surcroît la branche du grief tirée de l'application rétroactive par les juridictions de la loi no 8/1996 (voir, mutatis mutandis, SC Masinexportimport Industrial Group SA c. Roumanie, no 22687/03, § 39, 1er décembre 2005 ; et Ciobanu c. Roumanie, no 29053/95, § 41, 16 juillet 2002).
  • EGMR, 05.10.2006 - 6248/03

    POPEA c. ROUMANIE

    Au vu des conclusions susmentionnées, la Cour estime qu'il n'y a pas lieu d'examiner séparément les griefs tirés du non-respect du principe du contradictoire et de l'égalité des armes qui ne constituent que des aspects particuliers du droit à un procès équitable consacré par l'article 6 § 1, à l'égard duquel elle a déjà abouti à un constat de violation (voir, mutatis mutandis, SC Masinexportimport Industrial Group SA précité, § 39, et Ciobanu c. Roumanie, no 29053/95, § 41, 16 juillet 2002).
  • EGMR, 21.09.2004 - 56326/00

    CARSTEA ET GRECU c. ROUMANIE

    d) Pour ce qui est du grief tiré de l'impartialité des tribunaux, rien ne permet à la Cour de conclure qu'en espèce le directeur de l'Agence publique de presse, adversaire des requérantes dans le litige en question, aurait influencé les juges de la cour d'appel de Bucarest qui ont statué dans l'affaire (voir Ciobanu c. Roumanie, no 29053/95, § 44, 16 juillet 2002).
  • EGMR, 26.11.2002 - 33176/96

    MOSTEANU ET AUTRES c. ROUMANIE

    Or, rien ne permet à la Cour de conclure qu'en l'espèce ses déclarations auraient influencé les juges de la cour d'appel de Bucarest qui ont statué dans l'affaire des requérantes (voir l'affaire Ciobanu c. Roumanie, no 29053/95, arrêt du 16 juillet 2002, § 44).
  • EGMR, 08.04.2003 - 48566/99

    RICHART-LUNA c. FRANCE

    La Cour ne décèle cependant aucun élément nouveau, susceptible de justifier le réexamen de cette question (voir, mutatis mutandis, Ciobanu c. Roumanie, no 29053/95, § 32, 16 juillet 2002, non publié).
  • EGMR, 04.03.2003 - 31804/96

    CHIRIACESCU c. ROUMANIE

    Enfin, s'agissant de l'appartement no 1, 1a Cour relève que la requérante/son héritière (après le 9 juin 1996) s'en trouve privée depuis maintenant plus de sept ans et qu'elle s'est vu octroyer une indemnité ne reflétant pas la valeur réelle de celui-ci (cf. l'arrêt Ciobanu c. Roumanie, no 29053/95, 16 juillet 2002, § 50 in fine).
Haben Sie eine Ergänzung? Oder haben Sie einen Fehler gefunden? Schreiben Sie uns.
Sie können auswählen (Maus oder Pfeiltasten):
(Liste aufgrund Ihrer bisherigen Eingabe)
Komplette Übersicht