Rechtsprechung
   EGMR, 25.03.1983 - 5947/72, 6205/73, 7052/75, 7061/75, 7107/75, 7113/75, 7136/75   

Sie müssen eingeloggt sein, um diese Funktion zu nutzen.

Sie haben noch kein Nutzerkonto? In weniger als einer Minute ist es eingerichtet und Sie können sofort diese und weitere kostenlose Zusatzfunktionen nutzen.

| | Was ist die Merkfunktion?
Ablegen in
Benachrichtigen, wenn:




 
Alle auswählen
 

Zitiervorschläge

https://dejure.org/1983,10846
EGMR, 25.03.1983 - 5947/72, 6205/73, 7052/75, 7061/75, 7107/75, 7113/75, 7136/75 (https://dejure.org/1983,10846)
EGMR, Entscheidung vom 25.03.1983 - 5947/72, 6205/73, 7052/75, 7061/75, 7107/75, 7113/75, 7136/75 (https://dejure.org/1983,10846)
EGMR, Entscheidung vom 25. März 1983 - 5947/72, 6205/73, 7052/75, 7061/75, 7107/75, 7113/75, 7136/75 (https://dejure.org/1983,10846)
Tipp: Um den Kurzlink (hier: https://dejure.org/1983,10846) schnell in die Zwischenablage zu kopieren, können Sie die Tastenkombination Alt + R verwenden - auch ohne diesen Bereich zu öffnen.

Volltextveröffentlichungen (3)

  • Europäischer Gerichtshof für Menschenrechte

    SILVER AND OTHERS v. THE UNITED KINGDOM

    Art. 6, Art. 6 Abs. 1, Art. 8, Art. 8 Abs. 1, Art. 8 Abs. 2, Art. 10, Art. 10 Abs. 1, Art. 13 MRK
    Violation of Art. 6-1 Violation of Art. 8 Violation of Art. 13 Just satisfaction reserved (englisch)

  • Europäischer Gerichtshof für Menschenrechte

    SILVER ET AUTRES c. ROYAUME-UNI

    Art. 6, Art. 6 Abs. 1, Art. 8, Art. 8 Abs. 2, Art. 8 Abs. 1, Art. 10, Art. 10 Abs. 1, Art. 13 MRK
    Violation de l'Art. 6-1 Violation de l'Art. 8 Violation de l'Art. 13 Satisfaction équitable réservée (französisch)

  • juris(Abodienst) (Volltext/Leitsatz)

Verfahrensgang

 
Sortierung



Kontextvorschau





Hinweis: Klicken Sie auf das Sprechblasensymbol, um eine Kontextvorschau im Fließtext zu sehen. Um alle zu sehen, genügt ein Doppelklick.

Wird zitiert von ... (301)

  • EGMR, 28.06.1984 - 7819/77

    CAMPBELL AND FELL v. THE UNITED KINGDOM

    La Cour a examiné des moyens analogues du gouvernement du Royaume-Uni dans son arrêt Silver et autres du 25 mars 1983 (série A no 61, p. 31, par. 79); elle ne voit aucune raison de s'écarter en l'occurrence de la décision adoptée alors.

    1 (art. 6-1); on ne saurait donc parler d'une "solution", même partielle, "du litige" (voir, mutatis mutandis, l'article 47 par. 2 du règlement de la Cour et l'arrêt Silver et autres précité, série A no 61, pp. 31-32, par. 81).

    2 (art. 8-2) (série A no 61, pp. 38-39, par. 99).

    2 (art. 8-2) (série A no 61, pp. 38-39, par. 99).

    1 (art. 6-1) (paragraphes 107 et 113 ci-dessus) dispensent de les considérer sous l'angle de l'article 13 (art. 13): les exigences du second sont moins strictes que celles du premier et absorbées par elles en l'espèce (voir, en dernier lieu, l'arrêt Silver et autres précité, série A no 61,p. 41, par. 110).

    Par les motifs énoncés dans son arrêt Silver et autres précité (série A no 61, pp. 42-44, paras. 114-118), la Cour constate qu'il doit bien en être ainsi.

  • EGMR, 04.12.2015 - 47143/06

    EGMR verurteilt Russland wegen geheimer Telefonüberwachung

    La Cour a maintes fois évité d'examiner des affaires in abstracto (Silver et autres c. Royaume-Uni, 25 mars 1983, § 79, série A no 61, Nikolova c. Bulgarie [GC], no 31195/96, § 60, CEDH 1999-II, Nejdet Sahin et Perihan Sahin c. Turquie [GC], no 13279/05, §§ 68-70, 20 octobre 2011, Sabanchiyeva et autres c. Russie, no 38450/05, § 137, CEDH 2013, et Monnat c. Suisse, no 73604/01, §§ 31-32, CEDH 2006-X).
  • EGMR, 02.08.1984 - 8691/79

    MALONE v. THE UNITED KINGDOM

    Dans son arrêt Silver et autres du 25 mars 1983 (série A no 61, pp. 32-33, par. 85), la Cour a jugé qu'au moins pour les entraves à la correspondance de détenus, les mots "prévue par la loi/in accordance with the law", figurant au paragraphe 2 de l'article 8 (art. 8-2), doivent s'interpréter à la lumière des principes généraux qui, d'après l'arrêt Sunday Times du 26 avril 1979 (série A no 30), valent pour les termes comparables, "prévues par la loi/prescribed by law", dont se sert le paragraphe 2 de l'article 10 (art. 10-2).

    La Cour y a jugé qu" "une loi conférant un pouvoir d'appréciation doit en fixer la portée", bien que le détail des normes et procédures à observer n'ait pas besoin de figurer dans la législation elle-même (série A no 61, pp. 33-34, par. 88-89).

    Nous nous référons en particulier aux arrêts Klass et autres (série A no 28, par. 61 et s.), Sporrong et Lönnroth (série A no 52, par. 88), Silver et autres (série A no 61, par. 109 et s.) ainsi qu'au très récent arrêt Campbell et Fell (série A no 80, par. 124 et s.), où elle a jeté les bases d'une interprétation cohérente de cette disposition.

Haben Sie eine Ergänzung? Oder haben Sie einen Fehler gefunden? Schreiben Sie uns.
Neu: Die Merklistenfunktion erreichen Sie nun über das Lesezeichen oben.
Sie können auswählen (Maus oder Pfeiltasten):
(Liste aufgrund Ihrer bisherigen Eingabe)
Komplette Übersicht